Où souhaitez-vous
partager cette page?

Déconstruire les stéréotypes de genre pour prévenir les violences sexuelles

Arrière-plan

18 octobre 2023 Diversité sexuelle et de genre

Parents

Par Stéphanie Gilbert

Intervenante-animatrice

Très tôt, souvent même avant de voir la lumière du jour, la société apprend aux enfants ce qu’est d’être un garçon ou une fille. Cette éducation, qui est grandement influencée par les stéréotypes de genre, est un processus très puissant qui transforme la vision que les jeunes ont d’elles·eux-mêmes, d’autrui et du monde.  

Qu’est-ce qu’un stéréotype de genre?

Les stéréotypes de genre sont des croyances concernant les caractéristiques personnelles des hommes et des femmes. 

Ils peuvent être en lien avec la personnalité, les intérêts et activités, les comportements, l’apparence physique, le rôle dans la société et même l’attirance sexuelle. Certains stéréotypes ont évolué au fil des années et d’autres modèles ont été mis de l’avant. Toutefois, plusieurs clichés restent présents et nous influencent subtilement.  

Les filles/femmes 

Les garçons/hommes 

  • Poupées et princesses 

  • La danse, les arts 

  • Cheveux longs et bijoux 

  • La tristesse 

  • Émotionnelle 

  • Être prudente 

  • Prendre soin, plaire 

  • Doucefragile 

  • Vulnérable et gentille 

  • Veulent des relations 

  • Belle et sexy 

  • Pure, désirable 

  • Gardienne des limites, se laisse désirer 

  • Soumise, passive 

  • Camions et superhéros 

  • Les sports, les activités manuelles 

  • Cheveux courts et muscles 

  • La colère 

  • Rationnel 

  • Prendre des risques 

  • Avoir du succès, du leadership 

  • Virile, fort 

  • Protecteur et fier 

  • Veulent du sexe 

  • Pulsions incontrôlables, désir illimité 

  • Charmant, séducteur 

  • Initie la sexualité, doit conquérir 

  • Dominant, actif 

La responsabilité des médias et l’impact sur les violences sexuelles

Ces clichés sont diffusés par les publicités, la musique, les émissions télévisées, les films, les jeux vidéo, les réseaux sociaux, la pornographie, les pairs, l’école et la famille. Contrairement à ce que la majorité pense, ces différences ne sont pas innées (présentes dès la naissance) ni naturelles. Elles sont surtout intégrées puis reproduites. 

Ce n’est donc pas surprenant si 90% des victimes d’agression sexuelle sont filles ou femmes et si la majorité des auteurs de cette violence sont des hommes. Cet enjeu affecte également de manière disproportionnée les personnes de minorité sexuelle et de genre. 


Plusieurs facteurs expliquent la problématique des violences à caractère sexuel et les stéréotypes de genre en sont un très important!

En effet, bien que ce soit valide de vouloir assumer ces rôles et d’incarner plusieurs de ces qualités, y être limité est dangereux. En effet, c’est le fait que ces normes soient rigides, que les filles soient coupées de leur pouvoir et les garçons de leur sensibilité, qui empêche les jeunes de développer toutes les habiletés nécessaires aux relations saines et égalitaires.  

Maintenant, que puis-je faire en tant que parent?

  1. Prenez conscience de la manière dont les stéréotypes de genre se reflètent dans votre quotidien ainsi qu’à travers vos propres attentes, propos, comportements et réactions stéréotypés. 
  2. Soyez authentiques et ouvrez-vous, vous aussi, sur la manière dont vous avez vécu et vivez toujours la pression de vous conformer à ces stéréotypes. Cela créera un espace propice aux échanges plus personnels. 
  3. Ouvrez la discussion de manière franche avec votre jeune pour développer son esprit critique face aux médias « Penses-tu que ce que tu vois est la réalité? Et toi, sens-tu une certaine pression de ta famille, de tes ami·es, des réseaux sociaux d’être d’une certaine manière? » 
  4. Questionnez votre ado sur vos erreurs en tant que parents et reconnaissez que certains de vos comportements ont contribué à alimenter les stéréotypes de genre. 
  5. Ne pas savoir par où commencer est normal puisque c’est un sujet complexe et abstrait, mais faites confiance en la capacité à réfléchir de votre ado! Ils·elles peuvent nous en apprendre! 
  6. N’assumez pas les préférences comme l’orientation sexuelle de votre jeune ou de ses ami·es et faites attention aux propos qui généralisent.  
  7. Soyez des modèles de contre-stéréotypes pour vos jeunes et exposez-les à des personnes ou à des personnages qui défient les stéréotypes de genre. Mettez-les en contact avec des images ou des discours qui sortent de ces normes.   
  8. Restez soutenant·es et solidaires puisque les jeunes qui défient lces stéréotypes sont plus marginalisés et stigmatisés que celle·ceux qui se conforment. Écoutez et validez leurs émotions difficiles. Soulignez leurs forces, leurs qualités, leur unicité et leur précieux apport dans le monde. 

Pour plus d’informations sur les enjeux liés à la sexualité et aux genres, consultez-les ressources pour aider les ados (uqam.ca)  

Références

Exposito, J., Les stéréotypes de genre et les réseaux sociaux: une influence sur le développement identitaire à l’adolescence. 
Revue québécoise de psychologie, Consentement sexuel ET adhésion à des stéréotypes de genre: UNE ÉTUDE AUPRÈS D’UN GROUPE DIVERSIFIÉ D’ADULTES ÉMERGENTS
Institut nationale de santé publique du Québec, Statistiques sur les agressions sexuelles
Revue de l’Université de Moncton, Influence de la socialisation sexuelle hétéronormative sur la compréhension du consentement et de la violence à caractère sexuel des étudiantes et des étudiants en Acadie du Nouveau-Brunswick
Revue française de pédagogieSocialisation de genre et construction des identités sexuées: Contextes sociétal et scientifique, acquis de la recherche et implications pratiques