Où souhaitez-vous
partager cette page?

Nouveau site

Bienvenue sur le nouveau site web de Trouve ta ressource !

Le contenu d’As-tu mon numéro?, Mon ado au secondaire et Allume-toi a été rassemblé à un seul endroit pour mieux :

- Informer les parents

- Outiller les intervenants

- Sensibiliser les jeunes

Et ainsi augmenter la connaissance des ressources existantes !

Pour nous aider à améliorer le site, merci de répondre à ce court sondage après votre navigation 😊

Aider mon adolescent à gérer ses finances

Arrière-plan

20 juillet 2022 École, emploi et bénévolat

Parents

Par Simon Rioux

Formateur en éducation financière

L’argent, pour certaines personnes, peut être source d’anxiété, de stress et parfois même d’incompréhension. Toutefois, cela peut être différent si nous recevons un minimum de bagages en lien avec le sujet rapidement dans nos vies.

Souvent, les premières notions d’éducation aux finances apparaissent avec l’arrivée d’une tirelire dans la chambre de l’enfant. Vient ensuite l’ouverture d’un compte bancaire et dans certains cas, un régime enregistré d’épargne-études (REEE) à l’enfant.

Ensuite, vers la fin du secondaire, l’adolescent reçoit quelques notions de base d’économie dans le cadre d’un cours du même nom à l’école. Cependant, la suite est souvent plus compliquée pour le parent. Ce dernier peut facilement se sentir démuni face aux questions de son enfant en lien avec le domaine économique et cela est tout à fait normal. Voici donc 3 conseils pour aider votre jeune avec ses finances.

1. Restez présent tout en le laissant faire ses expériences

L’adolescence vient avec l’envie pour les jeunes de faire certains achats par eux-mêmes. Il est important de les laisser tenter leurs propres expériences malgré certaines réticences. Cependant, nous suggérons toujours de rester présent dans ces situations et d’accompagner votre jeune dans son achat. De cette façon, vous agirez comme guide et vous pourrez intervenir si vous avez l’impression que votre enfant risque des erreurs graves. Si celui-ci manifeste l’intention de magasiner des articles par lui-même, vous pourrez ainsi introduire les notions de marketing, de besoins et de désirs. Il est tout de même recommandé de ne pas le moraliser, mais de l’inciter à être prudent.

2. L’importance du budget et de l’épargne

Faire un budget peut sembler une tâche plate et redondante. Cependant, s’asseoir avec votre adolescent pour lui expliquer les rudiments de cet outil est essentiel et peut s’avérer payant pour lui comme pour vous. En effet, le jeune est plus à même de constater où va son argent et les efforts qu’il devra déployer avant de voler de ses propres ailes financièrement. Tentez de lui faire voir les effets à court terme d’utiliser et de mettre à jour son budget plutôt que ceux à long terme : création d’une épargne grandissante, capacité de subvenir à ses besoins par lui-même, etc.

Nous suggérons aussi de l’inciter à se trouver un projet qui implique de l’argent. Il sera capable par lui-même d’assurer le suivi de la réalisation de son projet simplement en consultant ses données bancaires et en se déterminant un échéancier réaliste. L’objectif est de le rendre responsable de son projet donc de son argent. Sensibiliser votre enfant à l’épargne et ses bienfaits est recommandé même avant qu’il reçoive ses premiers chèques de paie. Par exemple, vous pouvez l’inciter à mettre de côté une portion des allocations (s’il en reçoit) ou de son argent reçu à son anniversaire.

3. Le crédit et son alternative

Un jour, votre ado voudra obtenir une carte de crédit. Au Québec, on peut obtenir une carte de crédit dès l’âge de 16 ans avec un parent cosignataire. Comment le familiariser avec le paiement à crédit? La carte de crédit prépayée peut être une alternative. Dès l’âge de 13 ans, votre ado pourra disposer uniquement du montant que vous aurez versé sur celle-ci et apprendre à l’utiliser. Cette option permet au parent d’observer le comportement d’achat de l’enfant avec une carte de crédit en main tout en évitant les pièges du surendettement. Cela pourra donc mener ensuite à une discussion pour l’obtention de sa première carte de crédit.


Sensibiliser votre enfant à l’épargne et ses bienfaits est recommandé même avant qu’il reçoive ses premiers chèques de paie.

Quelques ressources utiles

Plusieurs institutions financières se sont aussi fait un devoir de fournir de l’information sur les finances. Leur site Web regorge souvent de textes sous forme de questions-réponses pouvant être utiles pour outiller la population. Dans certains cas, on y trouve aussi des jeux et des outils de simulation. Télé-Québec diffuse aussi « L’indice McSween » animé par Pierre-Yves McSween, comptable agréé et chroniqueur financier. Il y aborde plusieurs sujets vulgarisés en lien avec l’argent. Les extraits des émissions se retrouvent sur leur site Web en écoute sans frais. Plus près de nous, à Laval, le Carrefour jeunesse-emploi de Laval et l’ACEF (Association communautaire d’économie familiale) offrent des ateliers de sensibilisation et d’initiation au domaine des finances personnelles, et ce, gratuitement. Plusieurs sujets peuvent être abordés, entre autres :

  • Faire un budget,
  • Comprendre le crédit,
  • Épargner pour ses études et/ou pour un premier appartement,
  • Les assurances,
  • Les investissements, etc.

Pour de plus amples informations, visitez le site d’acef Laval ou le site du CJE Laval.