Où souhaitez-vous
partager cette page?

Autonomie et responsabilisation des ados

Arrière-plan

1 novembre 2021 Relation parent-enfant

Parents

Par Sylvie Labrecque

Travailleuse sociale

L’adolescence est une période de transformations importantes aux niveaux physique, psychologique, intellectuel et affectif. C’est également une période où les attentes des adultes envers les jeunes augmentent.

On s’attend à ce qu’ils deviennent de plus en plus autonomes et responsables, qu’ils développent leurs opinions, leur jugement, qu’ils soient capables de trouver des solutions à leurs problèmes, qu’ils fassent des choix et qu’ils en assument les conséquences. Gros programme!

Comment aider les adolescents à développer ces compétences afin qu’ils deviennent dans quelques années des adultes responsables, autonomes et engagés?

Recherche d’indépendance et nouvelles expériences

Rapidement, les adolescents souhaitent acquérir de l’indépendance. Ils prennent de la distance avec leurs parents et remettent en question ce qu’ils pensent, disent et font. Ils s’identifient à de nouveaux modèles (nouveaux amis, artistes, athlètes, influenceurs, etc.). Finalement, ils font de nouvelles expériences, parfois sans en parler à leurs parents.

Ce processus de changement tout à fait normal suscite souvent de l’inquiétude chez le parent. Avec qui mon jeune se tient-il, se met-il en danger, consomme-t-il de l’alcool ou des drogues?

À quoi servent ces expériences?

Vivre des expériences à l’extérieur de la famille permet aux adolescents de construire leur identité et est essentiel pour développer leur autonomie. Ils ont besoin de prendre des décisions, de prendre des initiatives et de mener leurs propres projets. C’est à travers ces expériences qu’ils apprennent à se connaître, à s’affirmer, à se faire confiance. Certaines expériences seront positives, d’autres négatives.

Le parent ne doit pas chercher à éliminer tous les obstacles ou toutes les difficultés que peut rencontrer le jeune. Cela ne lui rendrait pas service. Il doit également accepter que le jeune fasse des erreurs. Le rôle du parent n’est pas d’empêcher le jeune de faire des expérimentations, mais plutôt de s’assurer qu’elles sont sécuritaires, adaptées à son âge et à son degré de maturité. Face à un enfant qui grandit, le parent doit accepter de ne plus tout savoir et tout contrôler.

Malheureusement, l’inquiétude, ça vient un peu avec le rôle de parent d’adolescent…


Le parent guide son jeune en s’y intéressant, en l’encourageant, en lui confiant des responsabilités ainsi qu'en le laissant prendre des décisions et des initiatives, tout en étant présent quand il a besoin de lui.

Règles et encadrement

Bien sûr, les adolescents ont encore besoin de règles et d’encadrement (voir autre article ici). Mais ils ont aussi besoin :

  1. D’être aimés et appréciés
  2. Qu’on s’intéresse à ce qu’ils font et à ce qu’ils pensent
  3. Qu’on leur fasse confiance 
  4. Qu’on leur donne du pouvoir  
  5. Qu’on leur donne des responsabilités 
  6. Qu’on les encourage et les félicite

Dans l’application des règles, il vaut mieux éviter les rapports de force. Gardez en tête que votre objectif est d’éduquer et non de contrôler. Mettez des limites claires et raisonnables, à l’intérieur desquelles le jeune peut exercer des choix. Choisissez vos batailles! Alors, acceptez de lâcher prise sur certaines choses (le désordre dans la chambre à coucher…) et restez ferme sur ce qui vous apparait fondamental comme les résultats scolaires, les heures de sortie, la consommation, etc.

Attendez-vous à ce que votre jeune raconte des mensonges. Pour lui, c’est une façon de préserver sa liberté et son autonomie. D’ailleurs, posez-vous la question : avez-vous déjà menti à vos parents et si oui, pour quelles raisons?

Actions et conséquences

Laissez votre jeune faire des choix implique de le laisser assumer la responsabilité de ses actions. Ne prenez pas toutes les responsabilités à sa place!

  • À chaque matin, votre jeune tarde à se lever et il manque fréquemment son autobus? Ne le reconduisez pas à l’école, laissez-le se débrouiller, il arrivera en retard et assumera les conséquences imposées par l’école.
  • Il souhaite s’inscrire à une activité parascolaire, mais les expériences passées vous font craindre qu’il abandonne en cours de route? Exigez qu’il paie une partie des coûts.
  • Il cause un bris à la maison lors d’une fête avec des amis? Demandez-lui de vous aider à réparer.
  • Par contre, supportez-le s’il vit des difficultés importantes (harcèlement, rupture amoureuse, difficultés scolaires, etc.). Votre jeune n’a pas encore tous les atouts en main pour faire face à certaines situations problématiques, stressantes ou tristes.

Éléments essentiels au développement de l’autonomie et de la responsabilisation

Afin de devenir de plus en plus autonome et responsable, le jeune doit :

  1. Avoir une bonne estime personnelle (voir autre article ici)
  2. Croire en ses capacités 
  3. Prendre certaines décisions qui le concernent
  4. Apprendre à répondre à certains de ses besoins 
  5. Faire des choix pour lui et non pour plaire aux autres

Le parent guide son jeune en s’y intéressant, en l’encourageant, en lui confiant des responsabilités ainsi qu’en le laissant prendre des décisions et des initiatives, tout en étant présent quand il a besoin de lui. L’autonomie et le sens des responsabilités ne sont pas des comportements innés. Ils doivent être appris. Ces apprentissages se font de façon continue et progressive tout au long de l’adolescence. Soyez patient! D’ici quelques années, vous pourrez vous féliciter d’avoir aidé votre adolescent à devenir un jeune adulte prêt à prendre son envol.

 

Références


Atelier Parent d’ado : Une traversée, conçu par l’organisme Entraide Parents