Où souhaitez-vous
partager cette page?

Mon ado est-il délinquant?

Arrière-plan

20 avril 2022 Lois et droits

Parents

Par Michael Gouin

Intervenant

La délinquance… ce fameux concept que l’on craint tant pour nos adolescents. En d’autres mots, ce terme signifie l’acte de contrevenir à une loi et causer du dommage à quelqu’un.

En étant dans les définitions, mettons tout de suite des fondations solides pour mieux construire la suite de l’article. Dans d’autres mots, que signifie contrevenir à une loi ? On fait référence à une loi qui découle du Code criminel, puis dans le cas des adolescents, il s’agit de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents (LSJPA).

Nous avons une meilleure idée de ce qu’est la délinquance. De plus, nous avons une idée plus précise de la loi qui s’applique à nos adolescents, de 12 à 17 ans, allons explorer un peu plus loin.

Quelle est la différence entre un contrevenant et un délinquant ? 

Dans la définition donnée plus haut, il est possible de se mélanger entre deux mots que l’on peut associés à nos adolescents : contrevenant et délinquant.

La première différence réside dans le fait qu’un contrevenant, va contrevenir à une loi, sans nécessairement causer dommage à autrui. L’autre aspect à ne pas négliger serait en lien avec la fréquence des délits commis. Plusieurs adolescents commettront des délits, sans nécessairement être des délinquants. Si l’on se ramène aux statistiques des diverses recherches, 80% des garçons et 50% des filles contreviendront à la loi au moins une fois lors de leur adolescence. Est-ce que toutes ses personnes sont étiquetées délinquantes pour autant ? Absolument pas.

Parlant de l’étiquetage, il est important d’être prudents en tant qu’adultes significatifs dans la vie des jeunes. Il est facile pour un adolescent qui est en construction, en quête identitaire et qui a soif d’expériences, de se laisser influencer par un portrait dressé par ses parents. Également, plus on traitera nos adolescents comme des délinquants, plus ils auront de chance d’agir en conformité avec cette étiquette.

Quelles sont les conséquences si mon enfant commet un délit?

Dans le premier paragraphe, nous avons clarifié la distinction entre un contrevenant et un délinquant. Dans les deux cas, si l’adolescent se fait arrêter à la suite d’un délit, il risque d’avoir une conséquence légale. C’est là que Mesures alternatives jeunesse de Laval (MAJL) entre en ligne de compte. Nous pouvons expliquer un peu le rôle de MAJL dans leur vie.

Une fois qu’une conséquence légale sera décidée, les adolescents demeurant à Laval viendront rencontrer un membre de l’équipe d’intervention de MAJL. Notre rôle est d’accompagner les jeunes contrevenants dans l’accomplissement de la mesure légale, tout en travaillant avec eux pour réduire les risques de récidive. Notre façon de faire se veut simple : nous nous basons sur les besoins des jeunes pour les aider à y répondre différemment que par la commission de délits.

Dans d’autres mots, il serait faux de croire qu’une arrestation policière signifie que notre adolescent est délinquant. Rappelons-nous que beaucoup commettront des délits lors de l’adolescence et que cela ne sera pas nécessairement de façon répétitive ou encore pour causer du dommage à autrui. Leur délit représente souvent une petite erreur de parcours. C’est de là que les intervenants de MAJL sont là pour les aider à surmonter cet obstacle en s’assurant de prévoir comment éviter de refaire la même erreur de nouveau à l’avenir.

 

La première différence réside dans le fait qu’un contrevenant, va contrevenir à une loi, sans nécessairement causer dommage à autrui.

7 comportements à adopter pour prévenir la délinquance :

  1. Supervision parentale adéquate
  2. Influence positive des pairs (amis, famille)
  3. Communication
  4. Informer sur la loi pour les sensibiliser aux conséquences
  5. Maximiser les opportunités d’activités sociales positives (sport, loisir, culture, vie de quartier, etc)
  6. Méthodes disciplinaires cohérentes
  7. Amour (on n’en a jamais assez !)

Pour obtenir du soutien sur le sujet en complément de notre article. N’hésitez pas à consulter les services des plusieurs ressources à Laval pour soutenir les adolescents dans ce contexte :

  • Projet SAJ
  • Mesures alternatives jeunesse de Laval
  • Aire Ouverte
  • Travail de rue de l’île de Laval


Références 

Gouvernement du Canada, Facteurs de risque et de protection dans les familles et leurs effets sur la délinquance juvénile : qu'en savons-nous?
Érudit, Trajectoires déviantes et trajectoires de rétablissement à l’adolescence : typologie et leviers d’intervention
Érudit, Intervenir par le sport auprès de jeunes contrevenants : analyse descriptive et compréhensive de dix interventions
Érudit, Les programmes de prévention précoce
Jean-Pierre Guay et Chantal Fredette, Le phénomène des gangs de rue
Marc Ouimet, La délinquance, Théories, causes et facteurs
Érudit, Traits de personnalité chez les jeunes contrevenants
OpenEdition Journals, Les versions mondaine et constitutive de la théorie de l’étiquetage