Où souhaitez-vous
partager cette page?

Comment savoir si mon enfant est doué?🤔

Équilibre entre vie privée et sécurité de l'ado

Arrière-plan

19 janvier 2024 Relation parent-enfant

Parents

Par Simon Aubin

Conseiller promotion-prévention

En tant que parents, nous avons tous le désir de protéger nos enfants. Ce désir de protection peut être très présent face aux comportements de nos ados qui explorent leur identité à travers de nouvelles activités, développent de nouvelles amitiés et affirment haut et fort leur indépendance.

Dans ce contexte, trouver l’équilibre entre le respect de la vie privée de l'adolescent et la nécessité de veiller à sa sécurité peut nous sembler impossible. Alors, comment y arriver?

D’où vient le besoin d’intimité et de vie privée des ados?

L’adolescence est une période où les enfants cherchent à définir qui ils sont et à se détacher de l’influence parentale. Il est normal que cela s’exprime par un besoin accru d’intimité et de vie privée.  L’adolescent ne souhaite plus partager tous les détails de ses relations, de ses expériences et de ses activités avec ses parents; parfois par crainte de représailles, de jugement ou d’interdiction.  

Il veut entretenir son jardin secret, loin du regard indiscret de ses parents. C'est un espace sacré où il peut réfléchir, apprendre à connaître ses propres limites et développer son autonomie. 

Le respect de la vie privée est fondamental pour le développement sain d'un adolescent. 

Quelles sont les conséquences du non-respect de leur vie privée?

En envahissant ou en cherchant à prendre le contrôle de cet espace, nous risquons de perdre leur confiance et de compromettre leur capacité à prendre des décisions autonomes. Cependant, ça ne veut pas dire que nous devons laisser de côté notre rôle de protection. Il est essentiel de comprendre et de respecter cette intimité tout en continuant à assurer la sécurité de nos adolescents.

Par exemple, il peut être très tentant d’aller fouiner dans la chambre de notre adolescent dans l'espoir de trouver certaines informations sous prétexte de veilleur à sa sécurité.  
« La chambre est dans un tel désordre, je vais aller faire un peu de ménage, et qui sait, peut-être me mettre le nez ou je ne devrais pas? Vais-je y trouver des devoirs non remis, des confidences à son journal intime concernant de l’intimidation, de la drogue, des condoms?  Et si c’est le cas, que vais-je faire d’une telle information?  Faire comme si de rien n’était? Le confronter? Lui confisquer? Lui passer des messages subtils? »  

Il est important avant d’agir de penser aux conséquences que nos actions pourraient avoir sur la confiance et le respect dans votre relation.  Fouiller dans la chambre de son adolescent est une intrusion directe dans son espace privé. Un tel geste peut conduire à des sentiments de frustration, de colère et de trahison. 

Quels compromis faire pour respecter leur vie privée?

Plutôt que d'opter pour une approche invasive, il est recommandé d’engager une discussion sur le respect des limites personnelles. Voici quelques idées de compromis à adopter pour respecter l’espace de votre adolescent :

  •  Fixer des règles claires concernant l'ordre dans la chambre et les moments de ménage  
  • Cogner lorsque la porte est fermée
  • Déterminer des endroits avec votre ado où vous n’irez pas fouiller
  •  Faire attention aux sujets que vous partagez avec le reste de la famille concernant votre adolescent.  Assurez-vous d’avoir son consentement avant de partager l’information.
  •  Éviter d'écouter ses conversations téléphoniques 

Entretenir une communication transparente

La clé réside dans la communication ouverte et le maintien d'un dialogue honnête avec nos adolescents. Plutôt que d’avoir des comportements intrusifs ou d’imposer un cadre trop strict laissant peu de place à l’intimité, essayons d'expliquer les raisons derrière nos préoccupations et de trouver des compromis qui respectent à la fois leur besoin d'intimité et nos responsabilités en tant que parents. 

Par exemple, discutez des heures d’entrée, des endroits où ils peuvent aller et avec qui, de vos positions sur différents enjeux concernant la consommation ou la sexualité, tout en tenant compte de leurs propres préoccupations et suggestions. Cela renforce le lien de confiance et montre que nous sommes là pour les soutenir, même lorsque cela concerne des sujets délicats.

Vie privée et sécurité en ligne

La question de la vie privée et de la sécurité prend également une importance particulière concernant tout ce qui se passe en ligne, dans la vie virtuelle des adolescents. Ces derniers sont souvent présents sur les réseaux sociaux et les plateformes en ligne, créant un espace virtuel où ils peuvent interagir avec leurs pairs, s’exprimer sans contrainte et être exposés à toute sorte de contenu. 

L’attrait de fouiller dans le téléphone portable de l'adolescent pour être au courant de ce qu’il dit, fait et ce qu’il publie peut-être fort. C'est un territoire sensible qui nécessite une approche délicate. 

Le cellulaire et la vie numérique sont bien souvent une extension de la bulle d’intimité de nos jeunes, au même titre que leur sac à dos, leur chambre ou leur journal intime. 

Plutôt que de vérifier secrètement leurs messages et applications, engagez une conversation ouverte sur l'utilisation responsable du téléphone portable. Discutez des risques liés aux réseaux sociaux, aux messages inappropriés et aux informations personnelles en ligne. En encourageant une communication transparente, vous créez un espace où votre adolescent se sent à l'aise de partager ses préoccupations sans craindre une intrusion dans sa vie privée.

Si votre enfant n’a pas encore de cellulaire, il est suggéré d’établir un contrat d’utilisation lorsqu’il aura accès à un appareil. En établissant d’avance les règles sur qui a accès aux comptes, le partage des mots de passe, l’usage qu’il pourra en faire, la géolocalisation, etc., vous pourrez travailler ensemble pour établir des lignes directrices qui assurent à la fois leur sécurité et permettent le développement de leur autonomie.

Les bénéfices de trouver l’équilibre 

Il est normal que la tentation soit grande de surveiller de près chaque mouvement de nos adolescents, que ce ne soit en personne ou en ligne. La transition de l’enfance à l’adolescence comporte son lot de nouveauté et d’insécurité, mais il est essentiel de reconnaître et de respecter leurs frontières, tout en restant attentif aux signes de détresse ou de comportement à risque. 

Si vous êtes inquiet, parlez-en d’abord à votre enfant. Exprimez votre préoccupation et écoutez son point de vue. Cette confiance entre parent et adolescent est la base d'une relation saine. Si nos adolescents savent qu'ils peuvent compter sur nous pour les soutenir lorsqu’ils vivent une difficulté ou une embuche, même lorsque nous ne sommes pas d'accord avec leurs choix ou leurs comportements, cela aura pour effet de renforcer leur estime personnelle et de favoriser un environnement où ils se sentent en sécurité pour grandir et vivre leurs expériences.  

Afin d’aborder certains sujets plus épineux avec votre adolescent, voici quelques liens intéressants :

Parler sexe  Parler drogue  

Références

Radio-Canada, Maintenir un lien avec son « ado » malgré son besoin d’autonomie et d’intimité
Tables d'actions préventives jeunesse, Ado 101 : guide pour les parents et l’entourage