Où souhaitez-vous
partager cette page?

Nouvel article

Comment faciliter la demande d'aide chez les jeunes hommes?

Les bienfaits de la musique chez les jeunes

Arrière-plan

15 février 2023 Bien-être Intervention et animation jeunesse

Parents

Par Janie Perron

Coordonnatrice aux communications

Les bienfaits de la pratique de la musique chez les jeunes sont bien connus. En effet, plusieurs études montrent l’influence de l'éducation musicale sur les apprentissages et la réussite scolaire, le développement des aptitudes sociales et de l'estime de soi, la motivation, la persévérance, etc.

La musique au cœur du développement des compétences

Grâce à son caractère rassembleur, la musique ferait également la promotion de la coopération, une compétence très utile pour le travail d’équipe. La musique influencerait aussi l’estime personnelle et la confiance en soi des jeunes. En plus, la musique augmenterait leur bien-être, leur assurerait une meilleure connaissance de soi et leur apprendrait à mieux gérer leur temps. L’apprentissage de la musique agirait donc concrètement en faveur de l’amélioration du bien-être des jeunes.


L’étude de la musique permettrait aux jeunes de développer leur esprit critique, leur pensée créative, leur imagination et leur discipline. 

L’approche musicosociale

Il existe de nombreuses organisations qui peuvent permettre aux jeunes d’apprendre la musique. Parmi celles-ci, on retrouve Jeunes musiciens du monde, un organisme à but non lucratif offrant l’apprentissage gratuit de la musique dans ses cinq écoles du Québec (Montréal, Québec, Sherbrooke, Laval et Val-d’Or). Les professionnel.le.s chez Jeunes musiciens du monde se basent sur l’approche musicosociale pour enseigner la musique.

L’approche musicosociale, développée par Jeunes musiciens du monde en partenariat avec le Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ), consiste à utiliser l’apprentissage musical pour favoriser le développement socioémotionnel des élèves. Cette approche priorise la motivation autodéterminée et le développement d’aspirations positives chez les jeunes. En effet, cette approche mise sur le renforcement des sentiments d’appartenance, de compétence et d’autonomie chez les élèves.

Le sentiment d’appartenance

Les jeunes qui développent leur sentiment d’appartenance sont plus susceptibles de sentir qu’ils font partie d’un groupe ou d’une communauté et d’y être apprécié.e.s.

Ils et elles en seront fier.ère.s et auront le sentiment d’y apporter quelque chose.

Les jeunes auront également l’occasion d’entretenir des relations interpersonnelles positives et sauront que des personnes de confiance sont là pour eux et elles. Par exemple, si les jeunes participent à des cours de musique chaque semaine en compagnie d’autres élèves, cela leur permettra de développer leur sentiment d’appartenance.

Le sentiment de compétence

Le développement du sentiment de compétence chez les jeunes leur permettra de posséder des habiletés ou de se sentir compétent.e.s dans divers domaines de leur vie (ex. : relations, activités de loisir, école, etc.).

Ils et elles s’apprécieront de façon générale, sauront reconnaitre leurs forces ainsi que leurs limites et auront confiance en leur capacité d’atteindre leurs buts personnels. Par exemple, si les jeunes réussissent à apprendre une pièce de musique en son entièreté, cela leur permettra de développer leur sentiment de compétence.

Le sentiment d’autonomie

Les jeunes qui développent leur sentiment d’autonomie sont plus susceptibles d’initier eux et elles-mêmes leurs actions et d’en être responsables. En effet, ils et elles se sentiront libres de s’exprimer, de faire des choix et de prendre des initiatives qui pourront avoir une incidence sur leur vie.

Les jeunes sentiront qu’ils et elles sont impliqué.e.s dans leur propre développement et qu’ils et elles peuvent agir sur le monde de façon constructive. Par exemple, si les jeunes doivent trouver leurs partitions en ligne eux et elles-mêmes, cela leur permettra de développer leur sentiment d’autonomie.

Et le parcours musical, dans tout ça ?

En développant leur sentiment d’appartenance, de compétence et d’autonomie par le biais de l’apprentissage de la musique, les jeunes pourront développer des aspirations positives et la motivation dont ils et elles ont besoin pour persévérer et poursuivre leurs rêves.

Il est important de savoir que selon l’approche musicosociale chez Jeunes musiciens du monde, il n’existe aucun parcours musicosocial prédéfini ou standardisé. Les professionnel.le.s, mettant en œuvre cette approche, respectent le rythme d’apprentissage des jeunes pour les amener le plus loin possible.

Ce qu’il faut retenir

L’apprentissage de la musique comporte de nombreux bienfaits pour le développement des jeunes. En plus de favoriser leur estime personnelle et leur discipline, l’apprentissage de la musique leur permettrait de mieux gérer leur temps, d’être plus créatif.ve.s et de mieux travailler en équipe.


Référence

Fédération des harmonies et des orchestres symphoniques du Québec, Les bienfaits de l’enseignement et de la pratique de la musique