Où souhaitez-vous
partager cette page?

La transition de l'école vers la vie active

Arrière-plan

13 janvier 2021 École, emploi et bénévolat Limitations et neurodiversité

Parents

Par Erik Ako

Directeur

Plusieurs parents se posent des questions devant la fin de la vie scolaire de leur enfant handicapé ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage (EHDAA).

Parmi ces questions, on peut noter entres autres :

  • Existe-t-il un endroit qui accueillera mon enfant malgré ses particularités?
  • Si mon enfant a peu d’autonomie, aurai-je à abandonner mon emploi pour ne pas le laisser seul?
  • Perdra-t-il tous ses amis de l’école?
  • Maintiendra-t-il ses acquis sur le plan des habiletés sociales?
  • Une démarche existe afin de planifier la fin de la vie scolaire au bénéfice de la vie active du jeune. Cette démarche s’appelle la Transition École/Vie Active (TEVA)

Qu’est-ce que la TEVA? 

La transition de l’école vers la vie active (TEVA) est une étape déterminante dans la vie des jeunes qui fréquentent l’école secondaire et qui ont une déficience. En effet, cette déficience entraîne une incapacité significative et persistante chez ces jeunes ou vivent d’importantes difficultés d’adaptation ou d’apprentissage.

Pour ces raisons, les buts de la TEVA sont de :

  • Maximiser l’autonomie et le développement des habiletés du jeune ;
  • Favoriser une meilleure connaissance de ses intérêts ;
  • Préparer adéquatement le jeune à une vie adulte active dans toutes les sphères de sa vie (logement, travail, activités de jour, vie sociale, transport, éducation des adultes, etc.)

Tout cela est fait en complémentarité avec les parents, l’école et les partenaires concernés.

 

Les interventions dans le cadre de la TEVA sont orientées principalement vers la participation sociale du jeune et de sa préparation à la vie adulte, en regard de ses choix de milieu de vie, de ses loisirs et de la transformation de son réseau social.

Ainsi, la TEVA consiste en une continuité dans le parcours du jeune en lien avec son vécu scolaire à la vie adulte active. Le jeune et sa famille sont sensibilisés, outillés et impliqués dans la démarche de planification de sa transition. Les éléments suivants sont donc au cœur de la démarche :

  • Importance de soutenir le jeune dans l’identification de son projet de vie ;
  • Importance pour les parents de réfléchir à la vision d’avenir qu’ils projettent pour et sur leur jeune ;
  • Prendre connaissance des ressources disponibles et des programmes pouvant aider le jeune dans ses démarches d’insertion professionnelle ou sociale avant qu’il ne quitte l’école ;
  • S’assurer que chaque jeune identifié dans le cadre de ce processus terminera l’école avec un plan de services individualisé ou intersectoriel préparé en vue d’une continuité de son projet de vie.

Qui sont admissibles à la démarche TEVA?

La TEVA s’adresse aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA). Plus spécifiquement, elle s’adresse à ceux qui ont besoin d’une démarche planifiée et concertée pour faciliter leur transition à la vie adulte et au passage à des études secondaires. Ces élèves peuvent être identifiés par l’école ou tout autre partenaire.

Quand s’amorce la démarche TEVA?

La démarche se met en branle, en prenant en compte la situation de l’élève, à partir du moment ou celui-ci débute les stages et dès qu’il atteint l’âge de 16 ans. Cet âge de référence permet de moduler le besoin d’étendre le processus en fonction du programme scolaire et de l’orientation socioprofessionnelle envisagée pour le jeune selon le programme dans lequel il s’inscrit.

Qui collabore à la démarche

La démarche s’inscrit dans une approche multisectorielle contribuant à la réalisation du projet de vie du jeune. Elle s’articule d’une collaboration avec les partenaires pertinents (le jeune, ses parents, l’école, les milieux de la réadaptation, de la santé et des services sociaux, de l’emploi, du loisir), ainsi que des organismes communautaires. La participation active des parents ou de toute personne significative dans la vie du jeune compte pour beaucoup. On entend par « personne significative » une personne ayant une responsabilité envers le jeune.

Existe-t-il des outils pour aider le jeune, sa famille et les intervenants dans la démarche?

Il existe de nombreux outils pour aider les différents partenaires associés à la démarche de planification de la TEVA. Cependant, il est fortement recommandé de réaliser la démarche avant la fin du parcours scolaire de l’enfant. Les trois années précédant sa sortie prévisible du réseau scolaire ont une très grande importance dans le processus en raison des enjeux qui s’y rattachent.


Références 

CIVAPHL, Corporation intégration à la Vie Active des Personnes Handicapées de Laval
Ministère de l'éducation et enseignement supérieur, Guide pour la démarche de transition de l'école vers la vie active. 
ROPPHL, Outils de planification transition école vie active 
ROPPHL, Contexte initial de la démarche lavalloise plan de transition « TEVA »