Où souhaitez-vous
partager cette page?

Pourquoi les jeunes ont peur d’agir?

Arrière-plan

18 janvier 2023 Bien-être

Parents

Par Mugla Bolivard et Dantha Dorcéus

Intervenantes

L’adolescence est une période de transformation pour les jeunes qui peut être accompagnée de son lot de questionnements, de nouveautés et de décisions. Pour certains jeunes, ces changements peuvent leur faire vivre plusieurs émotions et remises en question.

Pour d’autres, ce n’est pas un si gros casse-tête que cela. Alors, qu’est-ce qui explique que plusieurs jeunes se retrouvent figer par la peur au point de les empêcher d’agir?

1- Une faible estime de soi 

Un des concepts qui impacte la capacité d’agir des jeunes est celui de l’estime de soi. En effet, l’estime de soi exerce une grande influence dans plusieurs sphères de la vie des jeunes. D’ailleurs, qu’est-ce que l’estime de soi? L’estime de soi est une évaluation de sa propre valeur de manière globale. Elle se rapporte souvent au jugement des autres qui peut influencer les comportements, émotions et pensées du jeune.

L’influence de la pression sociale sur l’estime de soi

La pression sociale est d’ailleurs directement liée à l’estime, ce qui fait d’elle un fléau dans la vie des adolescents. En effet, de nombreux adolescents se mettent des barrières, car ils craignent le jugement d’autrui, ce qui rend difficile pour eux de s’affirmer adéquatement. Donc, avoir une bonne estime de soi inciterait les adolescents à entreprendre des activités exploratoires et à rechercher de l’autonomie.


Une estime de soi forte contribue à réduire l'impact de la pression sociale et permet aux jeunes d’exprimer et d'affirmer leurs différents besoins.

L’influence du style parental sur l’estime de soi

Aussi, le style parental est un facteur primordial dans le développement de l’estime d’un jeune. En effet, avoir un parent contrôlant qui affirme son autorité sur son jeune et qui ne laisse pas de place à l’échange peut amener à un repliement sur soi de la part du jeune. Ainsi, l’adolescent ne développera pas son autonomie et risquera de rester dans l’ombre de son parent. 

De ce fait, le jeune n’aura pas l'occasion de se découvrir et d’avoir une bonne connaissance de lui-même pour entreprendre des initiatives, ce qui peut grandement nuire à son estime personnelle. La parentalité positive est donc encouragée. En bref, l’estime de soi est une composante essentielle en ce qui concerne l’actualisation de soi (le dernier besoin selon la pyramide des besoins de Maslow), qui est nécessaire afin de réaliser son potentiel.

2- Une moins bonne santé physique et mentale

Un autre aspect important dans leur développement est la santé. Bien que cela puisse paraître anodin, la santé est un aspect complexe qui comporte plusieurs composantes essentielles au bien-être de tous. Pour commencer, il est recommandé d’avoir une vie active. Il a été prouvé que le sport est bénéfique à l’apprentissage, puisqu’il permet à l’oxygène de mieux circuler dans le corps et aide à la concentration.

L’influence entre la santé physique et mentale

De plus, l’activité sportive permet de relâcher le stress et d’exprimer ses émotions de manière constructive. Comme le sport envoie de la dopamine et augmente le niveau de sérotonine et d’endorphine (les hormones du bonheur), cela fait aussi une différence au niveau de l’humeur. Une bonne santé physique permet aussi d’avoir une meilleure santé mentale. Être actif aide à la concentration et diminue le stress et l’anxiété, ce qui peut réduire les risques de développer la dépression. En outre, pratiquer du sport demande aussi du temps et des moyens financiers adéquats, ce qui n’est pas la réalité de tous.


Appartenir à un groupe qui partage des intérêts communs permet de développer les habiletés sociales du jeune et de travailler son estime de soi.

3- Une situation socioculturelle et économique plus difficile

Pour finir, la situation socio-économique d’un jeune joue beaucoup sur ce qui est possible ou non pour celui-ci à réaliser. En effet, le manque de ressources économiques et d’accès à l’information constitue une limite dans le pouvoir d’agir des adolescents. Dans les dix dernières années, plus d’un tiers des jeunes ont vécu le divorce de leurs parents. Souvent, ceci constitue une perte de revenue importante et donc, réduit les dépenses prévues pour les activités et loisirs du jeune.

D’ailleurs, la situation économique dans un foyer peut aussi être expliquée par l’immigration. Arrivée dans un nouveau pays n’est pas une situation facile. Trouver un emploi, un logement et toutes les ressources nécessaires afin de s’établir convenablement peut constituer un défi de taille. Souvent, ceci ne permet pas aux jeunes issus de l’immigration de faire comme les autres jeunes qui les entourent. En effet, s’adapter à une autre culture que la sienne peut s’avérer complexe (la langue, les coutumes, les ressources financières, etc.) et est un choc culturel. Un jeune qui vit ces changements aura moins de temps à consacrer à son développement personnel, car il aura d’autres préoccupations ou responsabilités.

Parfois, un petit coup de pouce est nécessaire

Les adolescents ont leur lot de défis qui affectent leur développement en tant que futurs adultes. Il est donc important de s'intéresser à celles-ci et de mettre de l'avant des pistes de solutions. Si en tant que parents, vous avez l’impression de tout avoir essayé pour aider votre jeune et ne savez plus quoi faire, n’hésitez pas à solliciter l’aide des professionnelles qui s'assurent du bien-être des jeunes.


Références :

Statistique Canada, Faits saillants- Enquête québécoise sur le tabac, l’alcool, la drogue et le jeu chez les élèves du secondaire en 2019
Statistique Canada, Divorces et taux de divortialité selon la durée du mariage, Québec 1970 à 2020
L’Encéphale, Estime de soi, coping, soutien social perçu et dépendance au cannabis chez l’adolescent et le jeune adulte
Université de Sherbrooke, L’estime de soi
Radio-Canada, La dépendance au numérique affecte jeunes et moins jeunes
Institut national de santé publique du Québec, Bouger pour être en bonne santé… mentale!
Psychologue.net, La pyramide de Maslow : la théorie des besoins
Psychomédia, L’estime de soi
Ministère de l’Immigartion, de la Francisation et de l’Intégration, Présence et portrait régionaux des personnes immigrantes admises au Québec de 2010 à 2019